• Le Courrier de l'Ouest du 18 avril 2011,
    "Entre chanson et poésie à l'Avant-Scène" par Hugo Salquain et Gérard Tual

 
Entre chanson et poésie à l'Avant-Scène
Le concert, donné vendredi par François Perrot, pour marquer la sortie de son CD "Gratte-cul" a reçu un bel accueil du public.
Pour son retour à l'Avant-Scène, après sa participation il y a deux ans au Concours international de poésie, François Perrot a régalé son public.
En jean et en costard gris, le poète-chanteur a confirmé tout le talent et la justesse qu'on dit de lui. Accompagné au piano, à la contrebasse et à la batterie, François Perrot a littéralement habité la scène et habillé la salle de ses chansons poétiques.
Entre souvenirs d'enfance, chanson d'amour, ou titre plus provocateur tel une satire d'un résident et de son Premier ministre, il y en avait pour tous les goûts.
L'artiste a également abordé d'autres thèmes comme celui des déboires interminables d'une personne face à la justice. Il a même eu le génie de tirer d'une anecdote historique, la mort de l'un des chefs de l'Insurrection vendéenne, une chanson belle et forte en sentiments.
En chantant les aventures du plus grand séducteur du monde et la chanson "Gratte-cul", un titre de son dernier album, François Perrot finit de passionner un public déjà conquis par son charisme.
Et les nombreux applaudissements furent un juste retour pour cet artiste proche de son public, qui aime échanger avec lui, et qui reste avant tout un grand poète dans l'âme.